L'éditeur de logiciels Red Hat racheté par IBM

L'éditeur de logiciels Red Hat racheté par IBM

On connait tous IBM et ses ordinateurs à la fois solides et performants. Depuis un certain temps, la firme américaine veut investir dans le domaine des logiciels open source en rachetant Red Hat. Ce dernier constitue un important éditeur de logiciels dans le secteur de l'open source. Grâce à cette acquisition, IBM franchit une étape de plus dans sa volonté d'accélérer son entrée dans le cloud computing.

Red Hat, la solution open source

La firme Red Hat est spécialisée dans l'édition de solutions open source pour les entreprises. Grâce à ce rachat, IBM est devenu un acteur important dans la vente de supports logiciels pour les professionnels. IBM concurrence ainsi Microsoft en proposant des logiciels considérés comme de véritables alternatives sérieuses. Cette acquisition marque une étape cruciale de la présence d'IBM dans le domaine très lucratif et évolutif du cloud computing.

Red Hat permet à IBM d'entrer dans le secteur prometteur du stockage en ligne de données et de solutions dématérialisées. Cette acquisition constitue un réel relais de croissance comme l'ont déjà fait les géants américains à l'instar de Google ou d'Amazon. Ce rachat est aussi l'occasion pour IBM d'améliorer sa rentabilité puisque l'open source représente un domaine à la plus forte marge. Avec Red Hat, IBM devient propriétaire de Linux Fedora, très apprécié de bon nombre d'utilisateurs d'ordinateurs à travers la planète.

Une présence renforcée dans le cloud hydride

Le rachat de Red Hat par IBM renforce la présence de ce dernier dans le cloud hybride. La stratégie d'IBM s'est en effet de plus en plus axée sur la diversification des activités de la firme. Cette acquisition offre donc l'opportunité de travailler au-delà des secteurs des matériels et des services informatiques qui ont ralenti la croissance de la société. Cette opération permet de même à IBM d'être le leader mondial incontesté du cloud hybride avec une croissance élevée.

L'acquisition donne ainsi l'occasion à l'entreprise d'accélérer la croissance de ses ventes et de sa profitabilité dans la première année qui suit la signature du contrat. Cela aura en outre un impact positif sur les dividendes, ce qui fera plaisir aux actionnaires d'IBM. Cette opération de rachat a ouvert d'autres perspectives car IBM annonce une création future d'emplois plus importante que les années précédentes. Le monde du cloud computing est véritablement la solution future du stockage de données mondial.

Une acquisition record

Le montant de l'acquisition de Red Hat par IBM avoisine les 34 milliards de dollars. Grâce à ce rachat, la firme américaine réalise une opération record jamais effectuée depuis sa création en 1911. Les responsables au sein d'IBM légitiment l'action par la nécessité pour l'entreprise d'intégrer à tout prix la solution très lucrative du cloud. Cette acquisition est par ailleurs financée par des sommes au comptant et des montants issus d'un endettement.

En rachetant Red Hat, IBM devient propriétaire de multiples logiciels en open source destinés au monde professionnel. Ce rachat est d'ailleurs considéré comme le plus important du secteur de logiciel. Grâce à des plateformes comme Eptimum, beaucoup peuvent actuellement acquérir les meilleurs logiciels du moment. Eptimum vend des logiciels sur des sites marchands dédiés à cette activité.

Nos Sujets